Aller au contenu principal

Histoire et patrimoine

Au IXe siècle, le village d'Arnouville était un de ces lieux qui portaient le nom de celui qui possédait le principal domaine. À cette époque, le possesseur devait s'appeler Ermenoldu ou Ermenoldis, nom teutonique ou franc, et le village avait alors pour nom Ermenouville. Au XVe siècle, Ermenouville formait une seigneurie importante qui fut ensuite érigée en comté au milieu du XVIIIe siècle, en faveur de Jean-Baptiste de Machault (1701-1794), contrôleur des finances de Louis XV (1710-1774). À cette époque, le seigneur de Machault, soucieux dit-on d’avoir un village coquet près du château qu’il voulait faire élever, fit établir par un architecte un plan qui fut celui d'une petite ville. Une fois les grandes rues rectilignes tracées, il aurait ensuite invité les habitants à démolir leurs bâtisses et à les reconstruire le long des nouvelles rues, sur les emplacements qui leur attribuait. C’est à ce moment, en 1757, qu’Ermenouville devint définitivement Arnouville. Arnouville eut pour vocation de servir Paris ; par ses minotiers, ses blanchisseries et ses moulins. Plus proche de nous, au début du XXe siècle, elle s’industrialisa. Grâce à son argile, une briquetterie y vit le jour. Les armes de la ville sont les armes des Comtes de Machault, placées sur l’ancien portail du château : "d’argent à trois têtes de corbeau de sable arrachées de gueules".